page contents

Un jour viendra – autant faire en sorte qu’il se passe le mieux possible…

 

 

 

Au fond, personne ne croit à sa propre mort, et dans son inconscient, chacun est persuadé de son immortalité.

Sigmund Freud

La mort, c’est un peu comme une connerie. Le mort, lui, il ne sait pas qu’il est mort. Ce sont les autres qui sont tristes. Le con, c’est pareil.

Philippe Geluck

De nos jours, on peut survivre à tout, sauf à la mort.

Oscar Wilde

Quand on a raté sa vie, il faut au moins essayer de réussir sa mort.

Frédéric Beigbeder

Le lit est l’endroit le plus dangereux du monde: 80% des gens y meurent.

Mark Twain

La mort est un manque de savoir-vivre.

Pierre Dac

Nous avons toute la vie pour nous amuser et toute la mort pour nous reposer.

Georges Moustaki

Dans la vie, j'ai eu le choix entre l'amour, la drogue et la mort. J'ai choisi les deux premières et c'est la troisième qui m'a choisi...

Jim Morrison (?)

Le métier de croque-mort n’a aucun avenir. Les clients ne sont pas fidèles.

Léon-Paul Fargue

Au Paradis, on est assis à la droite de Dieu. Normal, c’est la place du mort.

Pierre Desproges

Si quelqu’un vous dit : « Je me tue à vous le répéter », laissez-le mourir.

Jacques Prévert

On pourrait citer de nombreux exemples de dépenses de l'Etat inutiles. Les murs des cimetières : ceux qui sont dedans ne peuvent pas en sortir, et ceux qui sont à l’extérieur ne veulent pas y entrer.

Mark Twain

Cette montre, j’y tiens beaucoup. Elle me vient de mon grand-père. Il me l’a vendue sur son lit de mort.

Woody Allen

Comme une journée bien remplie nous donne un bon sommeil, une vie bien vécue nous mène à une mort paisible.

Léonard de Vinci

Y a-t-il une vie après la mort ? Seulement Jésus pourrait répondre à cette question. Malheureusement il est mort.

Coluche

On ne doit pas nous voler notre propre mort, car elle fait partie de notre vie, il est donc important de vivre aussi ce moment-là.

Dalida

 

Mourir arrive à tout le monde, mais on ne sait pas très bien quand, ni comment, etc.

Peut-on s’y préparer ? A priori oui, au moins pour éviter à ses proches de se poser des questions dont on a les réponses…

Bien entendu, chaque cas est unique, et la gestion du décès d’une personne célibataire sera différente de celui d’une personne en couple où beaucoup d’éléments de la vie courante seront partagés.

Quoi qu’il en soit, chaque élément  défini de son vivant sera un élément « réglé » pour ses survivants, et permettant souvent de ne pas devoir utiliser les « services payants » de toutes les entreprises qui vivent de la mort de autres !

Autrement dit, toutes les volontés écrites – même celles qui semblent peu importantes – simplifieront la vie de l’entourage. Les documents importants, officiels ou pas, listes d’adresses, numéros divers et variés, etc. bien classés éviterons une chasse infernale, les clefs bien rangées et étiquetées ne donneront pas lieu à un jeu de loterie, etc. etc. libre à chacun de préparer les choses afin de les simplifier pour les personnes qui devront s’en occuper…

Ci-dessous quelques liens généralistes, et en bas de page un document Word à télécharger et à compléter selon sa vie, ses envies, etc.

 

Survol

« Fabriquer son cercueil ou comment joindre l’utile à l’agréable ? » – une analyse très complète d’espace-seniors.be.

Des documents très bien faits se trouvent sur le site de www.proinfirmis.ch, notamment l’aide-mémoire et des explications sur le mandat d’inaptitude qui permet de charger une personne de confiance d’agir à sa place dès que l’on devient incapable de discernement et donc incapable d’exercer ses droits civils.

Beaucoup de procédures officielles à respecter sont résumées sur le site de ch.ch, et un document bien fait se trouve sur le site communal.ch. A voir également, le Guide en cas de décès de l’Association suisse des services funéraires.

​De nombreux conseils pratiques figurent également sur le site de www.hommages.ch, des fois un peu perdus dans des publicités pour de nombreux services pas forcément utiles…

 

Médical 

Acharnement thérapeutique ou pas, il vaut mieux en parler à ses proches et à son médecin avant qu’il ne soit « trop tard », et remplir un formulaire de directives anticipées.  ​Deux modèles parmi d’autres : celui de la Croix rouge suisse ou celui de la FMH.

Il existe aussi le « droit de mourir dans la dignité » – voir Exit-ADMD et Dignitas.

 

Testament

Selon sa situation familiale, le testament peut être simplisme ou pas. Quelques infos en suivant ce lien sur le site ch.ch.

L’occasion de rappeler que les « petites choses » ne figurent pas forcément dans un testament, mais que leur transmission peut énormément compter pour leurs bénéficiaires. Ne pas hésiter à établir des listes écrites de quels petits objets, souvenirs, livres, habits et etc. à forte connotations émotionnelles donner à qui.​

 

Donations

Pas besoin de mourir pour être généreux… mais bon, un décès peut être une bonne occasion de soutenir une cause, que ce soit en « remplacement des fleurs » ou sous forme de legs à une institution d’utilité publique – informations utiles disponibles sur le site du Zewo.

 

Docupass

Pro Senectute propose sur le web un dossier complet – suivre le lien Docupass.

 

Décès numérique

Lire à ce sujet l’article de Largeur.com et, si nécessaire, ouvrir un compte gratuit sur securesafe.com afin d’assurer la gestion de vos mots de passe après votre décès.

 

Dossier mortel, virtuel ou pas, et payant

Le site tooyoo vous permet de créer votre dossier de fin de vie, juridiquement valable, en quelques minutes. De son côté, Thanatos & Me vous fournira aide et conseils pour faire part de vos dernières volontés sur papier.

 

Un peu de lecture

La Ligue genevoise contre le cancer et l’Université de Genève ont publié en 2016 une brochure de livres à lire autour des soins palliatifs et de la mort.

 

A vous de jouer – là c’est gratuit !

Document Word à télécharger et à remplir selon votre vie et vos envies…

 

Dans le monde

Questions/répoonses de la Fédération des coopératives funéraires du Québec : https://www.fcfq.coop/questions-frequentes/